ça y est.

Je l’avais depuis un petit moment déjà.

Je ne savais pas trop quoi en faire.

Non par ennui mais par indécision (haut ou jupe? Zat iz ze kwestion) et surtout par peur. Risquer de saccager le tissu le plus cher que je me sois offert, pas possible.  Je savais que ça serait pour moi cette fois et je voulais être à peu près sûre de ne pas rater utopie pour éviter une éventuelle grande frustration inconsolable.

Le stress.

Puis je me suis décidée. J’ai coupé en tremblant et en priant pour que tout ce déroule sans pépin. J’ai joué au puzzle pour faire rentrer toutes les pièces du patron sur mon petit mètre du précieux tissu. Je me suis émerveillée à chaque découpe de la douceur et de la beauté de ce tissu dans lequel je me ferai un pyjama s’il n’était pas si cher

P1150139

P1150140

P1150141

Patron: nuisette cache coeur de La Couture Nature en M

Tissu: un de mes tissus adulés, le Fuwari de Nani Iro/Kokka, une flanelle japonaise

Difficulté rencontrée: Rien de particulier si ce n’est la pression pour ne pas louper. ça doit donc être un des modèles sur lesquels je me suis le plus appliquée perfectionniste n’est pas mon deuxième prénom  . Je regrette par contre avoir suivi les indications du livre à la lettre. A vrai dire, je ne comprends pas l’avantage de mettre un biais sur l’encolure dos et faire un ourlet simple sur les devants « cache-coeur ». Ce n’est pas plus simple et surtout plus net de mettre un biais (ou de faire un ourlet) sur toute l’encolure en une fois?! Si des connaisseuses ont une idée du pourquoi du comment je suis preneuse.

Modifications: j’ai retaillé les côtés pour éviter le côté trop parachute malheureusement fréquent sur les modèles japonais je trouve. J’ai bien du enlever 4cm de chaque côté.

On me demande souvent pourquoi je ne couds généralement pas pour moi. Il y a plusieurs raisons. La première est que je n’ai pas besoin envie de me faire de nouveaux habits toutes les semaines. La deuxième est qu’il faut quand même acheter beaucoup plus de tissu! La troisième est que c’est quand même bien plus difficile de coudre un vêtement qui ait l’air de quelque chose pour un adulte que pour un enfant. Je n’aime ne sais pas ajuster, redessiner et encore ajuster selon ma morphologie. C’est compliqué, ça prend du temps, parfois ça finit mal…C’est tellement loin du plaisir de coudre pour des enfants, qui à quelques exceptions près rentrent dans des patrons standards à partir du moment où l’on connait l’âge ou la taille.

Publicités

22 réflexions sur “ça y est.

  1. J’aime beaucoup la couleur et la coupe. Aucune idée pour le biais/ourlet par contre… Tu nous feras une photo portée ? Parce que je suis sûre que ce sera encore plus beau….

  2. Ouahou! Ce tissu est vraiment magnifique! Et j’aime beaucoup ce que tu en as fait. Je ne connais pas le patron, mais en effet, j’aurais posé un biais partout autour de l’encolure…

  3. Trés belle robe, le tissus est magnifique. Je comprends votre angoisse à la coupe du tissu, j’ai la même, mais vous avez vraiment assuré.

  4. It’s such a pretty dress, the fabric and the style, J’adore! And I know what you mean about the sides of the dress, I usually have to adjust that too 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s