Oisiveté…

Quand j’ai commencé à coudre, j’avais une vague idée que le concept était de décalquer des patrons sur du papier et de couper le tissu à l’aide de ce papier.

C’est tout.

Puis j’ai découvert des tas de trucs. Le besoin de bons ciseaux pour tissu, d’épingles, de craie, des choses de plus en plus obscures, des ciseaux crantés, des pinces à pression, des mots étranges comme biais, passepoil, parementure, point caché, coulé et tant d’autres encore.

Une fois bien dedans, j’ai commencé à regarder autrement les vêtements des gens, des enfants, le début d’une douce obsession…

Puis il y a eu la découverte de monde des tissus.

Je crois que c’est le début de la fin. On n’en sort plus après.

J’ai découvert qu’il y a  des designers de tissus par exemple, des styles, des collections, des tissus recherchés, adulés. Incroyable. J’ai visité des centaines de blogs et me suis laissée plus ou moins mais plus plus que moins influencer dans mes découvertes, tout en essayant de trouver mes goût, mon style…

L’oisiveté étant mère de tous les vices, j’ai eu l’occasion ces derniers temps de faire de petites emplètes, en ligne, au marché et en boutique de tissu.

Le résultat est là et j’attends toujours de récuperer ma machine à coudre…Il faut définitivement qu’elle revienne avant que je ne me ruine!

Il y a les tissus du marché: Jersey gris foncé et jersey violet foncé, semblant de liberty mauve/blanc, semblant de liberty violet foncé, coton à carreaux pois et motifs mauve/gris et denim bleu foncé/rosé

Il y a les tissus achetés en ligne : velours milleraies bordeaux, velours milleraies à grosses fleurs Hamburger Liebe

Il y a les tissus achetés dans la petite boutique de tissus trop kawaii en bas de chez moi au secours la tentation : 3 Michael Miller, dont Children at play, Apples dot, Round Robin et à vrai dire je ne sais pas si le dernier coton gris/étoiles blanches n’est pas de lui aussi.

Et comme si tout ca ne suffisait pas, j’ai joué chez à pois c’est tout pour gagner du tissu et sur ce site de jolies choses, pour gagner le livre choupi le la talentueuse Poussières d’étoiles

.

.

.

C’est grave docteur?

Advertisements

3 réflexions sur “Oisiveté…

  1. Hi hi, c’est rigolo de lire tes remarques sur la découverte du monde de la couture ….. je me fais les mêmes remarques (et quand je suis dans une boutique de fringues, je regarde les vêtements en me demandant comment je pourrais faire la même chose …) non, c’est pas grâve docteur, ou alors on est quelques unes à interner !

  2. On vit toutes la meme chose en fait… On devient vite accroc, addict voir droguée de tissus, blogo ou encore de livres. ?. Une vrai collection pour ma part… Bravo en tout cas pour ton blog. Seulement un an de couture… Et bien tu es drolement douée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s